Admin ]

Affichage optimisé : 1280x1024. Nous sommes le  mercredi 16 janvier 2019
Vous êtes ici : Accueil  /  5- Diffusion / Transmission / Réseau / TNT/ Internet
Basculement TNT : la fin de la TV analogique.
samedi 9 mai 2009, par gerla
Accompagnement de la fin de la télévision numérique.

Le 30 novembre 2011 est la date fixant la fin de la diffusion analogique. Durant cette période, il convient de préparer puis de réaliser l’extinction d’environ 13 000 fréquences réparties sur 4 000 émetteurs. Le calendrier prévisionnel de passage au numérique des zones de décrochage de France 3 est également donné à l’adresse : http://www.csa.fr/upload/dossier/calendrier_basculement_f3.pdf

(JPG)

L’avis du CSA sur le projet de schéma d’arrêt de la diffusion analogique et de basculement vers le numérique peut être consulté à :

http://www.csa.fr/upload/dossier/contribution_schema_arret_analogique.pdf

La liste des zones de desserte de la TNT peut également être consultée à partir de la carte donnée au 01 janvier 2009 et accessible à l’adresse : http://www.csa.fr/TV_numerique/tnt_zones_france.php

Cliquer ensuite sur le département souhaité pour accéder à la liste des zones de desserte de la TNT de ce département.

Le basculement vers le tout numérique implique des changements importants, tant du côté des diffuseurs que du côté des téléspectateurs. De nombreuses installations risquent de ne plus fonctionner correctement et ne plus satisfaire les attentes des utilisateurs :
-   parce qu’elles ne prennent en charge que la réception analogique (Normes LL’, SECAM). Un adaptateur TNT (récepteur-démodulateur DVB-T) est nécessaire en amont du téléviseur ou du magnétoscope VHS quand ils ne sont pas prévus pour la TNT (voir l’article « TNT, à marche forcée vers le numérique ») ;
-   les habitudes d’utilisation elles-mêmes sont partiellement amenées à changer car le concept associé au tout numérique induit de nouveaux comportements. Voir également les pages : TNT,à marche forcée vers le tout numérique et la TNT gratuite

Ce qui va changer

En analogique, les contenus audiovisuels des émissions diffusées en clair ne sont pas cryptés. Ils peuvent donc être enregistrés et/ou copiés sur une bande vidéo de magnétoscope VHS (encore nombreux dans l’équipement des foyers !). Le téléspectateur peut revoir l’enregistrement à son gré.

(JPG)

Avec le tout numérique, des protections contre les copies illicites sont mises en place afin de protéger le contenu de l’œuvre qui est diffusée.

(JPG)

La prise HDMI constitue également une petite révolution et n’est absolument pas une prise de remplacement de la très répandue Péritel (SCART 21 broches) habituelle des « vieux » téléviseurs et magnétoscopes. En particulier, la prise HDMI du téléviseur est à sens unique et ne permet que d’injecter des signaux vers le téléviseur. En particulier, le signal issu d’un téléviseur équipé de la TNT et à destination d’un magnétoscope ou d’un enregistreur à disque dur et/ou DVD non équipé TNT ne peut transiter qu’en analogique par une péritel.

(JPG)

Les améliorations de service apportées

Outre le contenu audiovisuel à proprement parler, la TNT s’accompagne de la diffusion d’un « guide de programmes ». Il s’agit de données décrivant le contenu des programmes. Le récepteur TNT prend en charge ces éléments de description des programmes en cours de diffusion. Très simplement, le récepteur TNT permet d’afficher (en incrustation dans l’image) le titre de l’œuvre en cours de diffusion et éventuellement un barre-graphe qui indique la durée relative déjà diffusée par rapport à la durée totale (100%) de l’émission.

Des matériels récents sont compatibles avec le guide de programmes TNT. Ils se chargent de nommer les fichiers du nom de l’émission enregistrée et permettent de s’y retrouver plus facilement. Par exemple, un lecteur/enregistreur (intégrant un disque dur de 160Go et un graveur DVD) peut permettre d’archiver les programmes. Une telle capacité représente environ 40 heures d’enregistrements en haute qualité.

Les zones non couvertes par la TNT

Pour répondre au besoin des téléspectateurs sur les zones qui ne seront pas couvertes par la TNT même au terme de son déploiement, les chaines gratuites de la TNT devront toutes être disponibles par satellite via une offre sans abonnement : c’est le « bouquet satellitaire gratuit » prévu par l’article 98-1 de la loi. Plus d’informations sur le lien suivant :

http://www.csa.fr/upload/publication/Guidechainesnumeriques2008.pdf

Des émetteurs complémentaires peuvent être pris en charge par les communes et les régions pour améliorer la couverture TNT.

Publié au Journal Officiel, l’avis numéro 2008-8 du 25 novembre 2008 du Conseil supérieur de l’audiovisuel, concerne le projet de schéma pour l’arrêt de la diffusion analogique et le basculement définitif vers le tout numérique. Il est accessible à l’adresse suivante :

http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp ?numJO=0&dateJO=20081228&numTexte=54&pageDebut=&pageFin= Le plan France Numérique présenté par M.Eric Besson est disponible à :

http://issuu.com/cciloiret/docs/france_numerique_2012 ?mode=embed&documentId=081021122439-b6f151d92a0344c6b982925dd627639a&layout=grey

voir aussi ...
du même auteur ... gerla
Document(s) associé(s) :
41 ko